DE  |  FR

Promouvoir le développement durable dans les hautes écoles suisses

29 août 2019

Les résultats d’une nouvelle étude du WWF Suisse montrent, que les hautes écoles suisses ne font pas assez en matière de durabilité dans l’enseignement et la recherche. Au-delà, elle invite le 25. Septembre à une conférence à Berne, sur la contribution des sciences économiques aux enjeux de la durabilité.


Dans son document de référence «Stratégie pour le développement durable 2016-2019», le Conseil fédéral considère le développement durable comme faisant partie intégrante de la formation, de la recherche et de l’innovation. Le WWF a donc cherché à savoir comment les hautes écoles mettaient ce principe en pratique et a fait analyser toutes les universités et hautes écoles spécialisées du pays sur la base de 10 critères. Conclusion du rapport : il existe des différences marquées entre les 20 institutions, aucune n’a été classée comme pionnière. L'étude montre qu'en dépit des progrès réalisés dans le domaine de la durabilité depuis 2017, les universités suisses ont encore besoin d’agir.

 

La capacité des cadres spécialisés et des dirigeants futurs à reconnaître les défis liés aux processus de transformation et à élaborer des solutions durables dépend du transfert de savoir et des compétences correspondants.

 

Pour faire progresser l'EDD dans les hautes écoles, l'ONG recommande, par exemple, d’intégrer des objectifs claires en matière de durabilité dans les mandats de prestation des hautes écoles, ainsi que d'établir la responsabilité au niveau des directions et des organes communes de coordination des hautes écoles.

 

Le 25 septembre, la conférence « Vers des nouveaux rivages ! » aura lieu à l'Hôtel de ville de Berne. La conférence discutera de la responsabilité de la science - en particulier de l'économie - dans le développement durable et de la manière dont elle peut contribuer le plus à l’avènement d’une société durable. Inscrivez-vous ici.

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS